jeudi 27 octobre 2011

Khâgneux réinséré


Il était temps de céder à la réinsertion.

Je (re)découvre Paris et Paris m'ouvre l'appétit.

Nouveau quartier, nouvelle vie, liberté nouvelle.

Adieu Muses d'antan.